• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Il faut aussi apprendre à vivre !

Il faut aussi apprendre à vivre ! - David Horton

J'ai soupé avec Marguerite, qu'on appelle tous Margot, la marraine de ma mère, qui est une femme charmante, cultivée et très simple. Elle vit proche de la simplicité volontaire, mais elle est toujours si rayonnante et positive. C'est une vieille dame, une très vieille dame même, mais qui ne le laisse pas paraître. Elle m'a confié, comme un secret d'état, qu'une femme ne vieillit pas quand elle a des rides sur la peau, mais bien quand ses rêves et ses espoirs se fanent. Elle n'a pas tort quand on y réfléchit bien. Sa sœur, ma grand-mère Jeanne, veuve très tôt, a travaillé dans des usines, et comme couturière à domicile pour finalement dans les dernières années faire le ménage dans plusieurs commerces, soit, un salon de coiffure, un fleuriste et un magasin de porte et fenetre Deux-Montagnes. Beaucoup de travail pour une dame d'à peine 5 pieds et 100 livres, avec une famille de 6 enfants à élever seule. Elle a été très courageuse, mais elle en avait trop sur les bras pour rêver à autre chose qu'un peu de repos et la santé. Heureusement, elle habite maintenant chez ma tante, elle a pris sa retraite et enfin, elle se la coule plus douce. Mais elle parle très peu et semble si épuisée encore. Pris dans le tourbillon de la vie, on oublie souvent trop vite de rêver, de faire des projets grandioses même. Moi-même, je rêve d'apprendre enfin à nager, de faire du jogging, d'écrire un roman, de faire du scrapbooking, de voir de nouveaux horizons, et de m'ouvrir un peu l'esprit sur l'inconnu. Mais en fait, je suis plutôt happé par le quotidien, plus soucieuse de mon budget et de m'acheter le dernier téléphone cellulaire sorti sur le marché plutôt que d'économiser pour partir un peu à l'aventure dans l'Ouest Canadien en train. Et j'attends ma retraite en me disant qu'alors tout sera plus facile pour avoir de nouveaux projets, et ceci, en écoutant la télé tous les soirs. Parfois, je suis si fatiguée alors que j'ai fait si peu dans ma journée. Eh bien, je souhaite que cela change. Je veux être une Marguerite moi aussi ...

À propos de l’auteur :

author

Grand amateur de hockey, je suis aussi comblé dans ma vie personnelle. En effet, je suis un homme marié des plus comblé. C’est une femme merveilleuse qui me laisse tout l’espace nécessaire pour que je puisse être moi à 100%. J’ai aussi une famille merveilleuse qui teinte le contenu de ce blogue! Car ce blogue, c’est d’ailleurs cette façon de décrocher du quotidien en m’exprimant et en vous partageant mes tranches de vie. J’espère que vous apprécierez! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. À très bientôt!