• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Ce que je déteste le plus ? L’hiver et les aiguilles…

Ce que je déteste le plus ? L’hiver et les aiguilles… - David Horton

Je déteste l’hiver. En fait je déteste l’hiver et les piqûres. Je devrais plutôt dire que j’HAÏE l’hiver et les aiguilles. Et aujourd’hui, je dois subir les deux. Il neige à plein ciel et en plus, on gèle. Ça m’a pris une heure sortir mon auto du banc de neige car le déneigeur n’était pas encore passé. Quand je suis arrivé au CLSC pour ma prise de sang, il n’y avait presque pas de stationnement. Je vous dis que la jeune fille qui va me piquer risque de regretter son emploi infirmiere ce matin si je ne reprends pas bientôt ma bonne humeur. Disons que je suis un peu d’humeur massacrante. J’ai juste envie de mordre… Au sens figuré évidemment ! J’aurais dû tout simplement remettre ce rendez-vous à un autre jour. Mais ma femme pensait que je voulais encore éviter une petite piqûre donc elle m’a poussé dans le dos pour partir ce matin. Me promettant un super bon souper ce soir pour me motiver. J’ai souri par pure gentillesse, je mangerais même un sandwich aux carottes pour éviter cette aiguille. C’est irrationnel je le sais, ça ne dure qu’un tout petit instant. J’en ai déjà eu et je n’en suis pas mort. Mais cette peur des aiguilles est contrôlable. La vieille dame assise à côté de moi tenait absolument à me faire la conversation. Elle me racontait sa dernière opération en détail. Je suis à jeun, je me sens faible, j’aimerais de lui dire de se taire mais aucun mot ne voulait sortir de ma bouche. J’entendais même un bourdonnement. Finalement, la dame s’est aperçu que j’étais blanc comme la neige. Elle a été chercher une infirmière. Je n’ai pas perdu connaissance mais, j’en étais pas loin. Heureusement que j’étais assis. Le soir ma femme m’a bien taquiné quand je lui ai raconté ma mésaventure. Mais moi je ne trouve pas ça drôle car je suis reparti sans avoir fait mon prélèvement sanguin. Je dois donc tout recommencer, et je vais prendre un rendez-vous ailleurs. Il n’est pas question que je me repointe au même endroit et qu’on me reconnaisse ! Je suis un homme et j’ai mon orgueil quand même !!!!

À propos de l’auteur :

author

Grand amateur de hockey, je suis aussi comblé dans ma vie personnelle. En effet, je suis un homme marié des plus comblé. C’est une femme merveilleuse qui me laisse tout l’espace nécessaire pour que je puisse être moi à 100%. J’ai aussi une famille merveilleuse qui teinte le contenu de ce blogue! Car ce blogue, c’est d’ailleurs cette façon de décrocher du quotidien en m’exprimant et en vous partageant mes tranches de vie. J’espère que vous apprécierez! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. À très bientôt!